• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Santiago de Murcia, Codex

Rolf Lislevand - Rolf Lislevand

Classique - 20/06/2005

  1. 1.  Fandango
  2. 2.  Folias Gallegas
  3. 3.  Folias Espagnolas
  4. 4.  Canarios
  5. 5.  Otros Canarios
  6. 6.  Jacaras
  7. 7.  Marizapalos
  8. 8.  Tarentela I
  9. 9.  Tarentela II
  10. 10.  Gaitas
  11. 11.  La chamberga
  12. 12.  Cumbees
    • 13.  Folias italiana
    • 14.  Gaillardas
    • 15.  Zarambegues o Muecas
    • 16.  El Paloteado
    • 17.  Payssanos
  13. voir les 17 titres

A notre époque nous consommons et apprécions les métissages musicaux et nous les appelons "musiques du monde". La création de ces styles musicaux mêlant des...

A notre époque nous consommons et apprécions les métissages musicaux et nous les appelons "musiques du monde". La création de ces styles musicaux mêlant des cultures géographiquement éloignées se rapproche de notre initiative : créer une musique contemporaine à partir d'une musique d'une autre époque. Les "musiques du monde" évoluent dans l'Espace, alors que nous évoluons dans le Temps. Ce processus pose un ensemble de problèmes qui sont souvent traités de façon trop superficielle. "Authentique" et "Historique" deviennent des étiquettes de vente efficaces. L'Ensemble Kapsberger croit fermement que le musicien a toujours besoin de transmettre et de partager les émotions. Si l'on veut communiquer une expérience émotionnelle universelle, on doit chaque fois renouveler notre langage. Car les images en vieillissant perdent leur tension poétique et deviennent des clichés qui ne transmettent plus d'émotion. Nous devons alors faire une synthèse entre recherche musicologique et création artistique. La créativité commence là où la connaissance s'arrête. La frustration due au manque d'informations se trasforme en inspiration. Pour recréer l'oeuvre d'un compositeur du passé, l'interprète doit saisir l'esprit créatif et savoir prolonger le processus de création, tout en respectant le matériau et le contexte spirituel de ce moment historique. Ainsi les limites de ce processus de reconstruction sont non seulement de faire à la fois ce que les sources historiques nous indiquent mais également ce qu'elles ne nous indiquent pas. L'oeuvre de Santiago de Murcia l'une des plus complètes qui nous soit parvenues de la guitre braoque espagnole. Loin d'exploiter quelques clichés éculés il est sans cesse guidé par les idées novatrices qui ont bouleversé l'art occidental dans les premières années du XVIIe siècle.
lire la suite