• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Liszt | Alkan | Boëly | Brahms | Schumann

Collection Musée de la Musique - Collection Musée de la Musique

Classique - 01/08/2011 - 1 CD digipack - Collection Cité de la Musique - Durée 76' - Code ean 822186052785 - ref V5278

écouter l'album
  1. 1.  Boëly: Fantaisie et Fugue opus 18/6
  2. 2.  Boëly: Andante con moto op.18/1
  3. 3.  Boëly: Andante con moto op.43/7
  4. 4.  Boëly: Toccata op. 43/13
  5. 5.  Boëly: Allegro ma non troppo op.18/7
  6. 6.  Liszt: Evocation à la Chapelle Sixtine s.568
  7. 7.  Schumann: Vier Skizzen op.58, Nicht schnell und sehr markiert
  8. 8.  Schumann: Vier Skizzen op.58, Nicht schnell und sehr markiert
  9. 9.  Schumann: Vier Skizzen op.58, Lebhaft
  10. 10.  Schumann: Vier Skizzen op.58, Allegretto
  11. 11.  Brahms: Prélude et fugue woo10, Prélude
  12. 12.  Brahms: Prélude et fugue woo10, Fugue
    • 13.  Alkan: Prélude op.66/10
    • 14.  Alkan: Prélude op.66/5
    • 15.  Liszt: Prélude et fugue sur B-A-C-H
  13. voir les 15 titres

Le piano pédalier (ou piano à pédalier) appartenant au muséede la Musique s’inscrit dans une lignée d’instruments qui,...

Le piano pédalier (ou piano à pédalier) appartenant au muséede la Musique s’inscrit dans une lignée d’instruments qui, àl’instar de l’orgue, sont dotés d’un clavier et de pédales. Ces instruments étaient vraisemblablement destinés à l’étudede l’orgue et, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, ils ne paraissent pasavoir donné naissance à une littérature originale. C'est vers 1850 que des compositeurscomme Boëly en France ou Schumann en Allemagneécrivent des pièces spécifiquement pour cet instrument. Plusieursfacteurs proposent alors des pédaliers indépendants, quipeuvent être installés sous les pianos droits ou les instrumentsà queue. Pierre Érard, encouragé encela par Liszt, fabrique vers 1853 un premier modèle de piano pédalier. C’est un de ces instruments que nous écoutons ici. Alexandre Pierre François Boëly (1785-1858) Fantaisie et fugue opus 18/6 (1856) Andante con moto opus 18/1 (1856) Andante con moto opus 43/7 (c. 1843) Toccata opus 43/13 (1858) Allegro ma non troppo opus 18/7 (1856) Franz Liszt (1811-1886) Évocation à la Chapelle Sixtine s.658 1862) Robert Schumann (1810-1856) Vier Skizzen opus 58 1846) Johannes Brahms (1833-1897) Prélude et fugue en sol mineur woo 10 (1857) Charles-Valentin Alkan (1813-1888) Prélude opus 66/10 Prélude en mi bémol majeur opus 66/5 Franz Liszt Prélude et fugue sur B-A-C-H s.260i (1855) Olivier Latry Piano pédalier Erard, Paris, 1853 Collection Musée de la Musique
lire la suite