• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Beethoven, Diabelli variations

Grigory Sokolov - Grigory Sokolov

Classique - 14/10/2003

acheter sur naïve store
  1. 1.  Thema - Vivace
  2. 2.  Var I - Alla Marcia maestoso
  3. 3.  Var II - Poco allegro
  4. 4.  Var III - L'istesso tempo
  5. 5.  Var IV - Un poco più vivace
  6. 6.  Var V - Allegro vivace
  7. 7.  Var VI - Allegro ma non troppo e serioso
  8. 8.  Var VII - Un poco più allegro
  9. 9.  Var VIII - Poco vivace
  10. 10.  Var IX - Allegro pesante e risoluto
  11. 11.  Var X - Presto
  12. 12.  Var XI - Allegretto
    • 13.  Var XII - Un poco più moto
    • 14.  Var XIII - Vivace
    • 15.  Var XIV - Grave e maestoso
    • 16.  Var XV - Presto scherzando
    • 17.  Var XVI - Allegro - Var XVII
    • 18.  Var XVIII - Poco moderato
    • 19.  Var XIX - Presto
    • 20.  Var XX - Andante
    • 21.  Var XXI - Allegro con brio
    • 22.  Var XXII - Allegro molto
    • 23.  Var XXIII - Allegro assai
    • 24.  Var XXIV - Fughetta: Andante
    • 25.  Var XXV - Allegro
    • 26.  Var XXVI - Allegro
    • 27.  Var XXVII - Vivace
    • 28.  Var XXVIII - Allegro
    • 29.  Var XXIX - Adagio ma non troppo
    • 30.  Var XXX - Andante, sempre catabile
    • 31.  Var XXXI - Largo, molto espressivo
    • 32.  Var XXXII - Fuga: allegro
    • 33.  Var XXXIII - Tempo di Menuetto moderato
  13. voir les 33 titres

De 1819 à 1823, Anton Diabelli visite les coulisses des théâtres de Vienne, arpente les rues de la ville et propose à tout ce qui veut bien porter le nom de compositeur une petite valse de son cru, à varier pour une publication collective. Dès 1823, il a réuni cinquante-et-un participants. Tous se plient à la règle du jeu qui consiste en l'écriture d'une variation. Tous sauf Beethoven, qui refuse d'abord sa collaboration, se ravise ensuite pour une poignée de variation et finit tout de même par en livrer trente-trois. Mais l'Opus 120 est-il bien fait de trente-trois variations sur le thème de Diabelli ? Si l'on tient vraiment à parler de thème il ne faut plus parler de variations, mais de copeaux qui tombent d'une planche longuement rabotée. Là est la clef, plus qu'une divergence à partir d'un thème, l'Opus 120 est une convergence vers la petite valse de Diabelli.