• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Alfabeto

Rolf Lislevand - Rolf Lislevand

Classique - 15/10/2001

  1. 1.  Ricercata per la E
  2. 2.  Toccata per la E
  3. 3.  Passamezzo per la O
  4. 4.  Passacalles per l'alfabeto falso
  5. 5.  Allemanda per la E
  6. 6.  Aria di Firenze per la C
  7. 7.  Toccata per la X
  8. 8.  Tasteggiata per la X
  9. 9.  Corrente per la X
  10. 10.  Volta francese per la X
  11. 11.  Folias per la X
  12. 12.  Espagnoletas per la D, E e la O
    • 13.  Preludio per la B
    • 14.  Corrente nuovo inventione per la B
    • 15.  Caprice di ciacona per la B
    • 16.  Sarabanda per la B
  13. voir les 16 titres

Alfabetos, ce sont ces tablatures pour guitare utilisées jusqu’au XVIIIe siècle qui notaient les accords par des lettres comme le font aujourd’hui les tablatures pour...

Alfabetos, ce sont ces tablatures pour guitare utilisées jusqu’au XVIIIe siècle qui notaient les accords par des lettres comme le font aujourd’hui les tablatures pour guitare jazz et rock. Ces notations simplifiées fournissent l’essentiel, la grille et la tonalité, laissant à l’interprète toute liberté pour improviser et exercer sa virtuosité. Rolf Lislevand a longtemps pratiqué la guitare électrique, du rock, beaucoup de jazz et juste un peu de guitare classique pour rentrer au conservatoire. Pat Metheny le conduit à la guitare jazz, mais il reçoit un coup de poing magistral lors d’un concert de luth par Hopkinson Smith. Le luth l’emporte par KO… et Rolf sera ba(rock). Il s’initie au luth, au théorbe… Depuis, il partage son temps entre les scènes baroques et les scènes jazz ou alternatives qu’il fait rêver et voyager dans le temps, au fil de ses improvisations. " Le baroque offre de l’espace, il y circule toujours de l’air " (Rolf Lislevand) : Alfabeto prouve que la musique baroque est née dans la rue, qu’elle est avant tout une musique à danser (folias, chaconnes, passacailles, etc.), destinée aux divertissements… Improvisateurs virtuoses formés au jeu d’oreille, les musiciens de son ensemble osent toutes les libertés. Trois guitares baroques virtuoses phrasent, nuancent, se lancent dans des solos et cadences, dialoguant avec les vocalises aériennes d’Arianna Savall, les percussions imaginatives de Pedro Estevan ou la basse de Bjorn Kjellemyr, ce disciple de Charlie Mingus qui délaisse ici la contrebasse au profit du colascione.
lire la suite